Le Dernier siècle de l'empire ottoman (1789-1923) (Guides Belles Lettres des civilisations t. 36) par Frédéric Hitzel

Le Dernier siècle de l'empire ottoman (1789-1923) (Guides Belles Lettres des civilisations t. 36)

Titre de livre: Le Dernier siècle de l'empire ottoman (1789-1923) (Guides Belles Lettres des civilisations t. 36)

Éditeur: Les Belles Lettres

Auteur: Frédéric Hitzel


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Frédéric Hitzel avec Le Dernier siècle de l'empire ottoman (1789-1923) (Guides Belles Lettres des civilisations t. 36)

Livres connexes

Après plus de trois siècles de stabilité, l'Empire ottoman se fissure de toutes parts au cours du XIXe siècle. Ceux que les Européens craignaient et admiraient au temps de leur apogée, deviennent l’objet de toutes les haines. En presque un siècle, cet immense territoire va se réduire au plateau anatolien et se transformer en un État-nation qui donnera naissance à la république de Turquie. Une étonnante métamorphose dans l’histoire.

Frédéric Hitzel est docteur en histoire (Université de Paris IV-Sorbonne) et diplômé de langue turque (INALCO). Ancien pensionnaire de l'Institut Français d'Études Anatoliennes à Istanbul (1990-1995), il est chargé de recherches au CNRS au Centre d'histoire du Domaine Turc à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Passionné d’art, il a été commissaire de l’exposition « Enfants de langue et drogmans » (Istanbul, Palais de France, 1995), membre du comité scientifique des expositions « Topkapi à Versailles. Trésors de la Cour ottomane » (musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, 1999). Il est l’auteur de : L’Empire ottoman, XVe-XVIIIe siècles, Paris, Les Belles Lettres, 2001. Avec Mireille Jacotin, Iznik, l’aventure d’une collection. Les céramiques ottomanes du musée national de la Renaissance, château d’Écouen, Paris, RMN, 2005. Artisans et commerçants du Grand Turc, Paris, Les Belles Lettres, 2007. De Marseille à Istanbul. L’Orient turc de Ziem et de ses contemporains, Marseille, Images en manœuvres, 2009 Il a traduit de l’ottoman, présenté et annoté : Osmân Agha de Temechvar, Prisonnier des infidèles. Un soldat ottoman dans l’empire des Habsbourg, Arles, Sindbad/Actes Sud, 1998.